Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Ce site a été conçu pour être visualisé sur un écran d'ordinateur haute résolution (1 200 pixels de largeur minimum) et en mode paysage pour l'affichage en largeur fixe.
Série (a) Aide (a)Conseils (a)Propos (a)

Trèfle

*** Trèfle
Empire tripartite, il est heureux qu'il fasse,
Celui qui te régit, preuve de maîtrise et
Qu'il réagisse vite et sache faire face :
Régent qui réagit est un maître avisé.

Royaume où les vivants tiennent toute leur place,
Il faut pour toi qu'on ait maintes douces visées,
Il faut qu'on ait souvent des attentions. Grâces
Soient rendues à qui n'est pas pour te mépriser.

Mais, empire aux bons soins, quand surgit la Camarde,
Quand il n'est plus besoin que bientôt l'on s'attarde,
Qu'il n'est plus question de faire le faraud,

Quand on doit te quitter, tripartite royaume,
Alors, doux bastion, l'empire de Carreau
Est prêt à l'abriter, celui qui fut un homme.
Annonay, lundi 2 octobre 2017
Si vous désirez écouter ce poème, vous pouvez utiliser le lecteur ci-dessous. Pour initialiser le lecteur, rechargez simplement la page (touche F5).

Trèfle

(lu par l'auteur)

Signature (a)
Signature (i)
Poésie qui précède (a) Texte (précédente, suivante) (a) Poésie qui suit (a)
(Cette poésie porte le numéro 1 sur 4)