Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Ce site a été conçu pour être visualisé sur un écran d'ordinateur haute résolution (1 200 pixels de largeur minimum) et en mode paysage pour l'affichage en largeur fixe.
Aide (a)Conseils (a)Propos (a)

Tableaux de mon bistrot

I

Assis dans son coin, le geste tremblant,
Regarde-le boire ; il a l'habitude
De prendre un p'tit blanc.

C'est un bon remède à la solitude,
Ça nettoie le cœur, ça fait pas semblant,
Pas d'inquiétude !

« On dirait Gnafron... Détail accablant,
L'a le pif qui part... en décrépitude !
— Oui, c'est ressemblant ! »

Assis dans son coin – l'âme en hébétude –,
Regarde-le boire ; il prend son p'tit blanc,
Il a l'habitude.

II

Derrière le bar, debout, l'homme-tronc,
Regarde-le bien ; il essuie ses verres,
Lui, c'est le patron.

Il a la pratique ; il prend l'air sévère
Quand il faut calmer l'autre pochetron...
« Abel, t'exagères !

T'en as bu assez ! » Pauvre Abel-Gnafron !
Il lichera pas, chacun son calvaire,
Le cul du litron.

Derrière son bar – y' a toujours à faire –, (1)
Regarde-le bien ; lui, c'est le patron,
Il essuie ses verres.

III

Au fond de la salle, oublieux de tout,
Regarde-les faire ; on se plaît sans doute,
On s'aime surtout.

Ils sont dans leur monde, eux, ils ne redoutent
Rien puisque leur cœur, tra lalaïtou,
Chante : « Écoute, écoute

Ce que dit mon cœur... — Et le mien itou ! »
On boit son lait chaud, la dernière goutte
Est pour le matou.

Au fond de la salle – en bas, sous la voûte –,
Regarde-les faire ; on s'aime surtout,
On se plaît sans doute.

IV

Depuis ton miroir – je te vois dedans,
Regarde-les tous, mon autre moi-même,
Mon vieux confident.

Dieu, quel inventaire ! Ivrogne au teint blême,
Patron rouspéteur, amoureux ardents –
Et un café-crème.

Mais c'est mon bistrot... En goguenardant,
Vous ai-je fâchés ? Pourtant je vous aime,
Santé ! En partant,

Depuis ton miroir – fameux stratagème ! –,
Regarde-les tous, mon vieux confident,
Mon autre moi-même.

On revient demain, mon cœur, sois content !
Annonay, samedi 13 mai 2017
(1) Synérèse sur y' a (ia)
Signature (a)
Signature (i)