Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Ce site nécessite 1 200 pixels de largeur minimum pour les écrans en mode portrait.
Aide (a)Conseils (a)Propos (a)

Si j'étais un chat

Mon chat dort la nuit,
Il dort le jour, il dort tout le temps.
Dormir, à la santé ne nuit
Très certainement pas tant il est bien portant.

J'ignore du tout
Si l'avenir est aux lève-tôt
Mais il s'en moque, mon matou,
Sa devise ? Deux mots : « Molto moderato... »

Si j'étais un chat,
Je dormirais, le fait est certain,
Je dormirais comme un pacha
Du matin jusqu'au soir et du soir au matin.

Mon chat quand il dort,
Il faut voir ça, semble un gros chiffon,
Un gros chiffon dans le décor,
Posé sur mon fauteuil au creux le plus profond.

Moi, je serais chat,
Je dormirais encor plus que lui.
Gloire au vaillant qui se coucha
Et dormit d'un seul trait quatre jours et trois nuits !

Mon chat, l'étonné,
Me secouerait : « Ho hisse ! Ah ça mais !
On bouge ! Il est midi sonné !
Comment peux-tu dormir sans t'étirer jamais ?

J'ouvrirais les yeux,
Je bâillerais puis en m'étirant,
Je lui dirais : « Par mes aïeux !
Laisse-moi donc dormir, redoutable tyran ! »

Mais à quoi bon
Extravaguer et croire qu'un jour
Je rendrai mon chat furibond
Pour gagner mieux que lui de Morphée le séjour ?

Je suis un lion
Mais sans crinière et marchant debout,
Faux lion, juste écrivaillon
Et je ne dors jamais la nuit de bout en bout.

Monsieur mon greffier,
Pour se gausser, d'un ton patelin
Mais sans appel, m'a confié
Que pour bien que l'on dorme il faut être félin.

Las ! Si c'est ainsi,
Que je n'ai pas et jamais n'aurai
– Tout ça n'était que facétie –
La chance d'être un chat, que sert de pérorer ?

Mais moi je connais,
Moi le poète aux longs poils tout gris,
Moi le poète d'Annonay,
Le plus décontracté de tous les mistrigris.

C'est mon chat, celui
De ce poème en noir et en blanc
Et je vois dans son œil qui luit
Qu'il va bientôt dormir – et sans faire semblant.

Sortons doucement
Et laissons là cette poésie...
Mes vers, même pleins d'agrément,
Il s'en moque mon chat, que le sommeil saisit !
Annonay, samedi 7 janvier 2023
Signature (a)
Signature (i)