Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Aide (a)   Propos (a)

Samekh

*** Samekh (a) *** Samekh (i)
C'était le 1er février – pour la Lune Nouvelle.
Qu'avais-je donc au fond du cœur ? Je ne sais pas trop mais
J'ai rencontré Samekh. Ce que les cartes nous révèlent,
Nous le savons déjà, j'en suis convaincu. Désormais
À l'Univers je m'en remets.

Pour oser te laisser aimer, pour être en confiance,
Pour voir la Lumière briller, infrangible maintien,
Pour vénérer l'Amour, pour accepter en conscience
D'être en sécurité, toi que la peur souvent retient,
Samekh t'apporte son soutien.

Samekh, comme un havre de Paix, Samekh, signe solaire,
Tel le Soleil quand il renaît, Samekh nid de Bonté
Où l'oiseau peut guérir, Samekh la lettre circulaire,
Samekh ou l'Alliance, ami sur qui l'on peut compter,
J'obéis à ta volonté.

Samekh, place où se reposer, Samekh soutien du monde,
Tu es l'arbre des Séphiroth, tu es l'arbre de Vie
Et le chemin tracé en forme de chemin de ronde.
Avec toi cesse un cycle, enfin complet, longtemps suivi,
Samekh ou le Destin obvie.

Happé par le quotidien, j'ai commis l'impensable :
Mon sanctuaire intérieur fermé à double tour,
Je n'ai pas su souffler, j'ai oublié l'indispensable,
Mon Être de Lumière attendait d'Être de retour,
Lumière, Amour, Samekh autour.

Qu'il est bon de s'en remettre à la Grâce universelle.
Sans rien demander pour cela, Samekh ouvre les cœurs,
Samekh parle d'aimer et j'ai choisi d'aller vers celle
Qui est l'Espoir, la lettre à l'Amour vrai, toujours vainqueur,
Moi, poète – et son chroniqueur.

C'était le 1er février, la Lune coutumière
Du fait venait d'être Nouvelle, à croître résolue.
J'ai rencontré Samekh, vaste Bouclier de Lumière,
Samekh vêtu de jaune et paré d'Amour absolu.
C'est l'Univers qui l'a voulu...
Annonay, samedi 12 février 2022
Signature (a)
Signature (i)