Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Ce site a été conçu pour être visualisé sur un écran d'ordinateur haute résolution (1 200 pixels de largeur minimum) et en mode paysage pour l'affichage en largeur fixe.
Série (a) Aide (a)Conseils (a)Propos (a)

Rencontres

À Paris on fait des rencontres :
On y voit tant de monde très
Pressé... Ciel ! Qui se presse contre
Moi ? Oh, pardon... J'ai rencontré
Un couple, lui : presque deux mètres,
Elle : un bébé dans son ventre et
Tout rayonnants du bonheur d'être
Bientôt parents. J'ai rencontré
Un nourrisson dans sa poussette
Buvant son biberon d'un trait
Et sa mère, une pipelette :
« Bla-bla-bla-bla... » J'ai rencontré
Le pilote, dessus la Seine,
D'un planeur de papier bistré
Et son papa : « Dis, tu ramènes
Mon avion ? » J'ai rencontré
Un adolescent, mine blême,
Brandissant une lettre ; extrait :
« Adieu, mon chéri ! Je ne t'aime
Plus, je m'en vais. » J'ai rencontré
Un gros type au bras de sa femme,
Heureux ? Malheureux ? Peut-être. Et
Dans tous les cas, monsieur, madame
Sont mariés. J'ai rencontré
Un gars frisant la soixantaine,
J'ai cru que c'était mon portrait,
Mon image ! En voyant la mienne,
Qu'a-t-il pensé ? J'ai rencontré
Un vieillard place de l'École,
Qui se rendait, l'air pénétré,
Quai de Conti. Sur ma parole,
Quel suffisant ! J'ai rencontré
Un attroupement de gens sombres
Qui s'avançaient à pas feutrés ;
Quand la Mort fait d'un homme une ombre,
Priez pour lui. J'ai rencontré
À Paris tant de monde en sorte
Que je n'ai pu tout faire entrer
Dans mon poème mais qu'importe :
Un poème aussi doit cesser.
Parisiens, Parisiennes,
Merci pour ces moments passés :
Quand la vie est magicienne...
Ce fut bon de vous rencontrer !
Paris, Pont-Neuf, vendredi 20 mai 2016
Signature (a)
Signature (i)
Poésie qui précède (a) Texte (précédente, suivante) (a) Poésie qui suit (a)
(Cette poésie porte le numéro 5 sur 8)