Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Ce site a été conçu pour être visualisé sur un écran d'ordinateur haute résolution (1 200 pixels de largeur minimum) et en mode paysage pour l'affichage en largeur fixe.
Aide (a)Conseils (a)Propos (a)

Reconnaissance anthume

Qui sera à mon chevet
Quand la Mort, due mais honnête,
Paraîtra pour achever
Ma vie sur cette planète ?

Qui frôlera mes cheveux
Pour preuve ultime qu'on m'aime ?
« Hélas ! Ce que la Mort veut,
Il faut le vouloir de même... »

Qui me tiendra par la main
Quand je redeviendrai celle
Que nous rejoindrons demain –
L'incréée, l'universelle ?

Qui donc passera par là
Pour me fermer la paupière ?
S'appellera-t-elle Ella ?
Se prénommera-t-il Pierre ?

Qui remplira le constat
Comme le veut la coutume :
Nom, prénom, date et... basta ! –
Mon certificat posthume ?

Qui dira à mes parents
Que j'ai perdu ma prestance,
Que, fantôme transparent,
J'ai changé de consistance ?

Qui viendra me saluer
Le jour de mes funérailles
Quand je me ferai nuée
Du dehors jusqu'aux entrailles ?

Pour jouir de son trépas,
L'âme tout insouciance,
Il est bon de n'avoir pas
De poids sur la conscience ;

Aussi bien à vous, ceux-ci
Ou celles-ci, que j'espère,
Je dis bientôt : « Grand merci,
Longues vies, destins prospères,

Qui serez à mon chevet
Quand la Mort, due mais honnête,
Paraîtra pour achever
Ma vie sur cette planète. »
Annonay, lundi 24 juin 2019
Signature (a)
Signature (i)