Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Aide (a)   Propos (a)

Pour faire une poésie

Pour faire une poésie,
Il te faut par fantaisie
Secouer la langue tienne.
S'il est bon qu'elle contienne
Les mots dont tu te saisis
Quand tu parles à la ronde,
Remue-la. C'est hérésie,
Pour sûr, mais il vagabonde,
Le poète, emmi les mots.
Il s'en sert comme un marmot
Joue sans suivre les consignes.
Joue toi-même avec les signes
De la langue mais, primo :
Tâche un peu qu'on te comprenne ;
Untel, fut-il Esquimau,
N'aime pas bien qu'on lui prenne
La tête avec des couplets
Au sens, disons, incomplet...
Secundo, pour qu'ils enchantent
Ton lecteur, fasse qu'ils chantent,
Tes poèmes ; cela plaît
Et des vers métaphysiques
Sont lus même des simplets
Quand ils font de la musique.
Ton art, à chacun le sien,
C'est l'art du musicien
Mais sans les notes, poète.
En deux mots : sois un esthète,
Le parfait technicien
Du vers jamais n'exagère
Et, subtil métricien,
Rends sa poésie légère.
Explique-toi sans excès,
C'est là la clef du succès.
Tertio, varie les thèmes.
Si les vers pour les « Je t'aime »
Certes sont la panacée,
Ils sont issue sans pareille
Pour tel qui veut s'efforcer
De réjouir les oreilles
Du lecteur prompt à guetter
Les textes pleins de gaieté
Qu'un poète aime à écrire,
Qui désire faire rire.
Puis consens à embêter
Les puissants de la planète
Qu'il est bon de maltraiter,
Pour être gens malhonnêtes.
Les poètes, de tous temps,
Moquent les gens importants.
Suis-moi bien : l'art poétique,
C'est là son côté pratique,
Sert à tout depuis longtemps.
La poésie, mon cher, puisse-
T-elle t'inspirer d'autant,
Est un peu le couteau suisse
(C'est manière de causer,
N'en sois pas indisposé)
De notre littérature.
Ami, relis tes ratures
(Hein, qu'en dis-tu ? C'est osé
Comme rime, mais splendide),
Tu pourras les proposer
À quelque lecteur candide.
Prolifique poésie...
Poète avisé choisit
Les occasions qui s'offrent
Pour ajouter en son coffre
Odes, sonnets, fatrasies,
Rondeaux, chansons ou ballades,
Pour l'amour la courtoisie,
Pour l'humour la rigolade.
As-tu bien tout retenu ?
Les résultats obtenus
Par ceux que mes mots aidèrent
Valent bien que l'on adhère
À mon parti : bienvenue
Aux poètes authentiques,
Le cœur à vif, l'âme à nu
Et la plume acrobatique !
Annonay, dimanche 17 juillet 2022
Signature (a)
Signature (i)