Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Aide (a)

Les castors

Pour avoir osé le sujet qui fâche :
« Allez, maintenant il faut que je sache !
Répondez, monsieur, si vous le pouvez ! »
Ce fier érudit m'a invectivé :
« Eh ! Je n'en sais rien. Pourtant ça m'épate...

Pourquoi les castors ont-ils la queue plate ?

Question stupide autant que vulgaire,
Une question comme on n'en fait guère !
Il vaut mieux, mon cher, laisser tout cela.
Le cas est ardu. Nature cela
Son jeu pour le coup. Pourtant ça m'épate...

Pourquoi les castors ont-ils la queue plate ? »

Science ignorante, ô science ingrate
Envers tes féaux ! Pourtant ça m'épate...

Pourquoi les castors ont-ils la queue plate ?

Faut-il être un peu, pour tout lui céder,
Obsédé par la gent castoridée !
Ne devrais-je pas, bientôt névropathe,
Tâcher d'oublier ? Pourtant ça m'épate...

Pourquoi les castors ont-ils la queue plate ?

Tant et tant de fois, m'approchant de l'eau,
Ai-je vu nager, hardis matelots,
Impressionnants et pleins de courage,
Les braves castors près de leur barrage,
Les castors puissants charriant des troncs
En maîtres des flots, des flots les patrons !
Ravissant tableau... Pourtant ça m'épate...

Pourquoi les castors ont-ils la queue plate ?

Des faits curieux, j'en ai vu souvent
Et j'en ai connu des plus captivants –
Sans exagérer ! Pourtant ça m'épate...

Pourquoi les castors ont-ils la queue plate ?

Pour avoir trouvé bourgeons en automne,
Il en faut beaucoup pour que je m'étonne !
Par le vaste monde j'ai voyagé
Et le monde a bien voulu partager
Ses plus grands secrets. Pourtant ça m'épate...

Pourquoi les castors ont-ils la queue plate ?

Pour être écolo, je suis familier
Avec les castors en particulier,
Rares animaux. Pourtant ça m'épate...

Pourquoi les castors ont-ils la queue plate ?

L'on ne saurait me prendre au dépourvu
Et je suis blasé – tout ce que j'ai vu,
Si je vous disais ! Pourtant ça m'épate...

Pourquoi les castors ont-ils la queue plate ?

Chaque jour qui passe – à se reformer,
Ainsi va le temps –, j'aime à m'informer.
N'avoir rien appris, voilà qui m'embête,
Aussi chaque soir je m'endors moins bête,
Rien ne restera de moi ignoré,
De vouloir savoir, demain je saurai !
Sot, moi ? Certes non ! Pourtant ça m'épate...

Pourquoi les castors ont-ils la queue plate ?
Annonay, dimanche 7 avril 2019
Signature (a)
Signature (i)