Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Aide (a)   Propos (a)

Il ne cherche plus

Est-il pas à plaindre, ami, celui dont
Le bonheur dépend d'une bien-aimée ?
Il suffit de peu, d'un jour d'abandon,
Pour qu'il ait bientôt le cœur déprimé.
L'amant dépité certe est bien à plaindre,
Que l'espoir délie pour mieux le contraindre.

Fait-il pas envie, ami, celui qui
Trouve le bonheur dans son cœur comblé ?
Il ne cherche plus, le bonheur conquis
Séjourne en son cœur jadis accablé.
L'amant de naguère a pris l'habitude
De se réjouir de sa solitude.

Sache être prodigue, ami, de l'amour
Qui vient contenter les cœurs résolus,
Fais-toi ce cadeau sans plus de détour
D'accueillir bientôt l'Amour absolu.
Sois-en convaincu, le bonheur réside
D'abord dans ton cœur, précieux subside.
Annonay, jeudi 7 juillet 2022.
Signature (a)
Signature (i)