Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Ce site a été conçu pour être visualisé sur un écran d'ordinateur haute résolution (1 200 pixels de largeur minimum) et en mode paysage pour l'affichage en largeur fixe.
Série (a) Aide (a)

Haïku & senryû (série VI)

126

Dans le ciel de juin,
La Voie lactée ; dans le pré,
Un poulain qui tète...

127

Bouquets éphémères,
Fleurs géantes dans la nuit
À la mi-juillet.

128

Comme elle passait
Un jour d'hiver sur la plage,
Moi j'étais au ski.

129

Spectacle en plein air :
Le Soleil fait son entrée.
Applaudissements !

130

De la Tour Eiffel,
Les gens comme des fourmis.
(Elles, comme quoi ?)

131

Sept heures de marche,
Une bière à l'arrivée
– À boire, la bière.

132

Dans le bois pentu :
« Glou, glou... » : ruisseau qui descend,
« Ouf, ouf... » : moi qui monte.

133

Regard affolé
Du chevreuil dans les fourrés.
Puis basta ! Salut !

134

Avril à Kyoto,
Douceur et sérénité,
Cerisiers en fleurs.

135

Belle à l'air hautain
Croisée – ça s'invente pas –
Station Glacière.

136

En cotte de bain,
Sire Galopin, seigneur
D'un château de sable.

137

Vent qui geins, qui pleures,
Ça, tu l'as tout retourné,
Mon vieux parapluie !

138

« La courte journée ! »
Pensa le simple d'esprit
Quand survint l'éclipse.

139

Crème chantilly,
Tout onctueuse et sucrée,
La... crème des crèmes !

140

Averse d'été,
Odeur de terre mouillée,
Moi, petit garçon.

141

Cartes de visite
De mars bientôt de retour,
Quatre perce-neige.

142

Sur le ciel chenu,
Un chêne branchu tracé
À l'encre de Chine.

143

Parapluies par-ci,
Parapluies par-là, partout...
Paris sous la pluie.

144

Goûteux et sucré,
En tête de tous les fruits :
Chapeau, le melon !

145

Toilette du soir,
Sur l'étang-salle-de-bains,
Chacun son coin(-coin) !

146

Nid cyclopéen
D'un œuf intergalactique,
Meteor Crater.

147

Lérot, le Soleil
Se voile aussi lorsque l'aigle
Passe devant lui.

148

Il a dit : « Connard ! »
Quand je traversais. Pourquoi
Crier son prénom ?

149

En passant, écoute
Le parfum rouge des roses
Chanter le printemps.

150

Sous les sapins noirs,
L’éclat d’un champignon blanc
Sur les feuilles grises.
Signature (a)
Signature (i)
Poésie qui précède (a) Texte (précédente, suivante) (a) Poésie qui suit (a)
(Cette poésie porte le numéro 6 sur 26)