Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Ce site a été conçu pour être visualisé sur un écran d'ordinateur haute résolution (1 200 pixels de largeur minimum) et en mode paysage pour l'affichage en largeur fixe.
Série (a) Aide (a)

Haïku & senryû (série XXIV)

576

« Ainsi, goutte d'eau,
Tu te crois si importante ?
— L'océan le croit. »

577

« Ce rancard ? — C'est bon !
— Où ? — Au Louvre, avec Lisa.
— J' vois d'ici l' tableau ! »

578

Soleil accablant,
Poussière sur le chemin,
Marcheur accablé...

579

Un morceau de Lune
Sur les eaux gelées du lac
– L'autre bout là-haut.

580

Muraille de pierres,
Encore enceinte à ton âge,
Que tu prends du ventre ?

581

Pourquoi la croiser ?
Je t'en prie, Destin, sois bon
– Ou dis-moi : pourquoi ?

582

Méditerranée :
La fureur de l'eau, céans,
On ne connaît pas.

583

Matinée d'avril,
Dans l'air léger le parfum
D'une femme-fleur.

584

« Chut, Victoria...
T'entends ce lointain fracas... ?
— La fumée qui tonne ! »

585

Terre et ciel mêlés,
Juste la ligne ondoyante
Là-bas des collines.

586

Dix ans de basket,
Jeté ma cannette en ville,
Raté la poubelle !

587

Ainsi toilettée,
Ta chienne a toutes ses chances
Pour le prix No Belle.

588

Un trèfle à huit pages
Entre les pages jaunies
Des Feuilles d'automne.

589

Matin de décembre,
Chaleur la main dans la main
Dans la rue – tout seul.

590

Vieille dame au square,
Leur mie de pain les moineaux,
Son moineau le chat.

591

Ce soir c’est Noël,
Minet qui vas cheminer
Là-haut sur les toits.

592

Novembre frileux,
Passagers du vent – nuages,
Le chat devant l'âtre.

593

Petit à petit
Sur les escaliers de pierre,
L'empreinte du temps...

594

Lu sur un platane :
Papa maman un jour proche.
Petit futé, va...

595

La vache au taureau
Dans le pré (pourtant tout plat) :
« Tu montes, chéri ? »

596

C'est bon, je me lève...
Mais n'oublie pas que c'est moi
Qui change tes piles !

597

« En sortant d'ici,
Veuillez laisser les toilettes
Là où elles sont. »

598

Quand, belle inconnue
Que je croise chaque jour,
Me croiserez-vous ?

599

On aurait dû mettre
Sur le banc où il cuvait :
Stop - Pinture fraîche

600

Prise, jolie môme
Que, pécheur impénitent,
Hier Léo ferrait !
Signature (a)
Signature (i)
Poésie qui précède (a) Texte (précédente, suivante) (a) Poésie qui suit (a)
(Cette poésie porte le numéro 24 sur 26)