Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Ce site a été conçu pour être visualisé sur un écran d'ordinateur haute résolution (1 200 pixels de largeur minimum) et en mode paysage pour l'affichage en largeur fixe.
Série (a) Aide (a)

Haïku & senryû 2 (série XI)

251

L'aérophagie,
C'est avoir le ventre à l'air
– De l'intérieur.

252

Dans les trains, poète,
Il y a des gens bizarres
– Qu' ça te Blaise ou non.

253

Un grand oiseau noir
S'envole sur le mur nu
En battant des mains.

254

Mon musée chez moi :
Tableau du Soleil couchant
Vu par la fenêtre.

255

(Mots interchangeables)
« Il vaut mieux mourir d'amour
Que vivre de haine »

256

Les gens incapables
Sont incapables de voir
Qu'ils sont incapables.

257

Ah, soirées câlines
Deux par deux... Mais gaffe quand
Ça finit par douze !

258

J'ai vu dans le bois
Le corbeau et le renard,
Spectacle ineffable.

259

« Gloire à qui naît beau ! »
Voilà une phrase faite
Pour les Népalais.

260

Comment irait-il,
Le taureau devenant vache ?
Bah, de mâle en pis...

261

Nul n'a jamais vu
Sept couleurs dans l'arc-en-ciel
– Six, c'est déjà bien !

262

Fabuleux chats qui
Vivent le moment présent
Naturellement.

263

Croisé ce matin
Un papillon qui m'a dit :
« Hé ! C'est le printemps ! »

264

Faire le mur, c'est
Plus tentant pour les taulards
Que pour les maçons.

265

La fourchette à droite,
Le couteau à gauche. Mais
La cuillère à soupe ?

266

Il faut bonne vue
Pour retrouver les lunettes
Que l'on a perdues.

267

Dis, coquille vide,
Qu'est devenu l'escargot
Qui habitait là ?

268

Un sommeil de plomb
Sur un matelas de plumes,
Ça fait la moyenne.

269

« C'est de bonne guerre... »
Il n'est pas de bonne guerre.
Putain de formule !

270

Les pieds dans le sable,
L'esprit voguant sur la vague,
La tête au Soleil.

271

J'aimerais refaire / Des pleins et des déliés / À l'encre qui tache. (a) J'aimerais refaire / Des pleins et des déliés / À l'encre qui tache. (i)

272

La réunion
Du Club des Haltérophiles :
« Levons... la séance ! »

273

Sais-tu que j'ai vu
Un ramoneur cheminer,
Qui rêvait de toit ?

274

Embrasser un arbre,
Remercier le Soleil,
Parler à l'oiseau.

275

Un petit village
Qu'on dirait fait pour orner
Les cartes postales.
Signature (a)
Signature (i)
Poésie qui précède (a) Texte (précédente, suivante) (a) Poésie qui suit (a)
(Cette poésie porte le numéro 11 sur 21)