Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Aide (a)

Haïku & senryû 2 (série X)

226

Un harmonica,
C'est des trous bien alignés
Entourés de lames.

227

Mélomane au bois,
Un écureuil qui écoute
Le chant de la pluie.

228

D'un banc de Fourvière,
Lyon en cinémascope
Sur l'écran du ciel.

229

« L'angle droit, il bout
À 90 degrés ».
(Un matheux sans grade).

230

C'est au mois de juin,
Pour le marchand de la plage,
La rentrée des glaces.

231

Le sens du toucher,
Le type qui l'a perdu,
Il n'a pas de peau.

232

Les sapeurs-pompiers
Ont des pompes bien cirées
– Et des sapes propres.

233

Cuzco le puma,
La cité d'or des Incas,
Le nombril du monde.

234

Les éboueurs : « À
Chaque jour suffit sa benne. »
Soit dit en mots propres.

235

Au Québec, dit-on,
Nouvelle taxe (imprévue) :
Un impôt d'érables.

236

Il faut qu'elle meure,
La chenille pour que puisse
Naître un papillon.

237

L'éclat des étoiles
Jusque dans les yeux du chat
Qui baye à la Lune.

238

« Amour », c'est un signe,
Est féminin au pluriel :
Femmes, mes amours !

239

Née pour le printemps,
Vécu le temps d'un été,
Morte aux pluies d'automne.

240

Rêves en balade
Sur la cité endormie
Cherchent doux rêveurs...

241

Télé-Mon-Jardin :
Deux fourmis en tête-à-tête
Occupent l'antenne.

242

·−−· −−− ··− ·−· −·−· ···· ·− −· −−· · ·−· ··− −· ·−−· · ··− −−··−−
··− −· ···· ·− ·· −·− ··− · −·−· ·−· ·· − · −· −− −−− ·−· ··· · −−··−−
Ça ne t'irait point ?

243

Celles qui déchiffrent
Sans comprendre un traître mot :
Des nanalphabètes ?

244

La guerre des sexes :
Quand les nouvelles du front
Fâchent les cocus.

245

Les hommes-sandwiches
Font leur beurre, honnêtes... Bref :
Ce sont des gens bons.

246

Un poème en vers,
Cher Maître, c'est plus joli
Qu'un poème en droit.

247

Une chanson douce
Que me chantait ma maman
Me revient ce soir.

248

Les amours déçues
Sont les brouillons (il en faut !)
Des amours heureuses.

249

Ma mie, quelle chance :
Nous nous sommes rencontrés
Au même moment !

250

Sur un banc du parc,
Un pardessus endormi
Que rien ne dérange.

Note de l'auteur : la deuxième série de haïku et de senryû paraîtra sur le site des Cahiers jusqu'en juillet 2022. Ces poèmes seront intégrés au futur vol. VIII des Poésies « Haïku & senryû 2 » avec les deux séries des « Haïku du virus ».
Signature (a)
Signature (i)