Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Ce site a été conçu pour être visualisé sur un écran d'ordinateur haute résolution (1 200 pixels de largeur minimum) et en mode paysage pour l'affichage en largeur fixe.
Aide (a)Conseils (a)Propos (a)

Errance

I

J'erre,
Les rues immobiles
Défilent, défilent,
Habitude,
Lassitude,
L'au-delà de ma vie, c'est celui de ma ville.

J'erre
Des journées entières,
Moments délétères,
Hébétude,
Solitude,
C'est donc ça, vivre un peu : faire, faire et refaire ?

II

Bonjour !
Le même horizon
À chaque saison,
Jours mortels,
Je suis tel,
La ville est impassible et comme une prison.

Bonjour
Mon très cher ennui,
Sous la pluie,
L'arc-en-ciel,
L'âme-en-fiel,
De minuit vers midi, de midi vers minuit.

III

J'ose
La crainte fugace,
Ces années qui passent,
Dis, est-c' noir
Ou espoir ?
La belle question ! Bientôt, de guerre lasse,

J'ose
Des pensées moroses.
Voir la vie en rose :
Trop facile.
Imbécile
Qui croit qu'on peut changer sans doute quelque chose !

IV

Il faut
Bien vivre, tu sais,
Pressé, pas pressé,
Pas content,
Pas qu'on tend,
C'est donc ça, vivre encore : avancer, avancer ?

Il faut
Bien vivre pourtant,
Rien n'est important.
Puis signer,
Résigné ;
L'au-delà de ma vie, voilà ce que j'attends.
Annonay, jeudi 11 août 2016
Signature (a)
Signature (i)