Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Ce site a été conçu pour être visualisé sur un écran d'ordinateur haute résolution (1 200 pixels de largeur minimum) et en mode paysage pour l'affichage en largeur fixe.
Série (a) Aide (a)Conseils (a)Propos (a)

Carreau

*** Carreau
Vaste empire carré, puisqu'il faut des frontières,
Royaume essentiel où Lui seul peut régner,
Abri des égarés, royaume sans matière,
Monde immatériel d'invisible imprégné,

Étendue transparente occupée tout entière
Par des choses non vues ; trop souvent dédaignée,
Quelquefois discourante et parfois cachottière,
Monde au sens imprévu, de mystères baigné,

Vaste empire, éternel comme le temps qui passe,
Quand l'homme, solennel, laisse tout et trépasse,
Quand il souffle et expire en toute humanité,

Quand l'homme exténué se rend sans résistance,
C'est chez toi, vaste empire et pour l'éternité
Qu'il va continuer bientôt son existence.
Annonay, dimanche 31 décembre 2017
Si vous désirez écouter ce poème, vous pouvez utiliser le lecteur ci-dessous. Pour initialiser le lecteur, rechargez simplement la page (touche F5).

Carreau

(lu par l'auteur)

Signature (a)
Signature (i)
Poésie qui précède (a) Texte (précédente, suivante) (a) Poésie qui suit (a)
(Cette poésie porte le numéro 4 sur 4)