Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Ce site a été conçu pour être visualisé sur un écran d'ordinateur haute résolution (1 200 pixels de largeur minimum) et en mode paysage pour l'affichage en largeur fixe.
Série (a) Aide (a)Conseils (a)Propos (a)

XX – Au-delà de l'Illusion

*** Tarot zen d'Osho (a)
*** Tarot zen d'Osho (i)
Au-delà de l'Illusion,
C'est ton Univers qui commence ;
Elle, est chimère, accoutumance,
Apparence et dérision.

Le Monde n'est qu'obsolescence,
Qu'il soit bleu, jaune ou indigo.
L'Âme accueille la connaissance,
Le reste appartient à l'ego.

Apparence, ce que tu vois ;
Le monde entier est illusoire ;
Tout passe, tout est provisoire.
L'Âme, elle, suit une autre voie.

C'est ton Univers qui commence
Au-delà de l'Illusion.
Là tu joins l'Univers immense
Pour une immense effusion.

Le Monde n'est que vision.
C'est le but de toute existence
Que de chercher avec constance
Au-delà de l'Illusion.

Mais cet endroit plein de mystère
N'existe qu'au fond de ton cœur.
De ton Âme et du Monde austère,
C'est elle qui finit vainqueur.

De l'Amour à profusion,
Âme-Univers, vaste romance !
Au-delà de l'Illusion,
C'est ton Univers qui commence.
Ce poème fait partie de ceux écrits à partir de dix lames majeures du tarot zen d'Osho. Ces poèmes font l'objet d'un tirage spécial des Cahiers des Poésies de mon cœur ; ce recueil hors-série est illustré par des dessins originaux de NatLo (l'illustration de ce poème est visible en haut de la page). Il est en vente via Lulu ou à l'atelier de NatLo, 7 bis, rue Franki-Kramer à Annonay (07).
Si vous désirez écouter ce poème, vous pouvez utiliser le lecteur ci-dessous. Pour initialiser le lecteur, rechargez simplement la page (touche F5).

Au-delà de l'Illusion

(lu par l'auteur)

Signature (a)
Signature (i)
Poésie qui précède (a) Texte (précédente, suivante) (a) Poésie qui suit (a)
(Cette poésie porte le numéro 9 sur 10)