Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)
Ce site a été conçu pour être visualisé sur un écran d'ordinateur haute résolution (1 200 pixels de largeur minimum) et en mode paysage pour l'affichage en largeur fixe.
Aide (a)Conseils (a)Propos (a)

666

Trois 6 alignés : comme il m'interpelle,
Ce nombre effrayant ! J'ai l'âme estourbie
Par le triple 6. C'est ce qu'on appelle
L'hexakosioihexekontahexaphobie.

Trois 6 alignés : c'est l'Apocalypse !
— Mais non, pauvre sot, ce n'est que lubie :
Le bon sens se perd sitôt que l'éclipse
L'hexakosioihexekontahexaphobie.

Trois 6 alignés : bêtes déplaisantes,
Trois têtes dressées : voilà le lobby
Maudit de l'enfer – et, omniprésente,
L'hexakosioihexekontahexaphobie.

Trois 6 alignés : trois, que depuis Rome
Le pape lui-même, urbi et orbi,
Voue aux gémonies. C'est ce que l'on nomme
L'hexakosioihexekontahexaphobie.

Trois 6 alignés : c'est un truc qu'adore
Le diable et son train et tout le fourbi
Des anges déchus qui bien sûr ignorent
L'hexakosioihexekontahexaphobie.

Trois 6 alignés : je fuis qui t'épelle,
Nombre malfaisant. J'ai un alibi :
Ce nombre m'effraie. C'est ce qu'on appelle
L'hexakosioihexekontahexaphobie.
Annonay, mercredi 18 mars 2020
Signature (a)
Signature (i)