Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


Créateur que tu es



Bonne route à toi,
Créateur que tu es.
Je me rappelle qui je suis,
C'est ça qu'on a à se rappeler.

Une amie


Créateur que tu es, connais-tu la fortune
Des mots ébouriffés lancés aux quatre vents ?
Pour être habitué à la rime opportune,
Connais-tu bien l'effet de tes strophes souvent ?

Créateur que tu es, sais-tu l'ambivalence
Des vers que tu écris de ta plume acérée ?
Les bravos, les huées que la foule te lance,
Les murmures, les cris, qui les a inspirés ?

Créateur que tu es, la puissance du verbe
Que tu veux maîtriser est à double tranchant,
Tes idées par nuées, farouches et superbes,
Savent idem griser les bons et les méchants.

Créateur que tu es, aie l'âme généreuse,
Chaque mot à sa place et qu'il soit bienveillant
S'il faut le situer. Qu'elle soit chaleureuse,
La plume qui le trace – et ton esprit vaillant.

Créateur que tu es, qu'il porte l'espérance,
Le poète inspiré, qu'il ait le cœur battant,
Qu'il sache instituer un peu d'exubérance
Pour le désespéré qui souvent rien n'attend.

Créateur que tu es, si ce siècle est immonde,
S'il joue les ingénus pour mieux déconcerter,
S'il est constitué de souffrance, le monde,
Que tes mots bienvenus sachent réconforter.

Créateur que tu es, sois qui tu es. Nous sommes
Qui nous sommes sans doute et à n'en point douter
Il faut perpétuer qui nous sommes en somme,
Bienheureux qui s'écoute – et qui sait écouter !

Créateur que je suis, j'ai fait ces quelques strophes
Pour une qui m'a dit : « Créateur que tu es,
Bonne route à toi ». Puis merci pour l'apostrophe,
Elle m'a fait hardi pour mieux continuer.


Annonay, samedi 6 juillet 2019