Vers le haut de page
Vers le bas de page
(Le bouton ci-dessus permet d'accéder au menu complet de navigation du site)


POÉSIES DE MON CŒUR

Mai 2016 : la Séquence parisienne (1 - 2 - 3)

*

1

La Séquence parisienne est un projet imaginé à l'automne 2015.

Je me suis déjà rendu plusieurs fois à Paris pour y signer des poèmes ; certains même ont été écrits dans la place, en particulier sur les bords du canal de l'Ourcq. Vous trouverez sur ce site (dans les archives) les comptes rendus de Séquence parisienne ces escapades - et bien sûr les poèmes concernés.

L'idée était la suivante : écrire et signer à Paris des poèmes pour tenter de rendre hommage à quelques poètes des temps passés ayant vécu et écrit dans la capitale. Séquence parisienne Je me suis aperçu rapidement que, pour noble que soit l'idée, il était improbable de réussir cet exploit. Autrement dit : signer sur place, oui, écrire, non. Je devais monter à Paris (comme on dit puis ici) avec les poèmes terminés, en me réservant le droit d'effectuer des corrections sur les lieux - si je le jugeais nécessaire. Il n'y avait plus qu'à...

D'abord, affiner le projet. Si l'image du poète renvoie celle de l'éternel rêveur, la rigueur me convient davantage que le flou, l'indécision et le laisser-aller. Donc, écrire, certes, mais quoi et selon quel principe ?

Rapidement, quatre éléments m'apparaissent liés : un jour = un poète = un poème = un lieu. Il va de soi qu'il n'a jamais été question de copier un de mes illustres prédécesseurs. Le plagiat, la référence lourdaude ? Non, merci. Et à tant faire, je préfère encore que ma lectrice ou mon lecteur apprécie la Séquence parisienne sans jamais trouver aucun nom plutôt que l'inverse. Puis ce n'est pas non plus un jeu-concours sous forme de devinettes, même s'il peut être amusant de chercher.

Restait à choisir...

2


Première décision : les poèmes des jours d'arrivée et de départ seront de courtes pièces à signer en gare de Lyon. Nulle évocation d'un poète disparu, donc, pour ces deux-là. Séquence parisienne Les titres de ces deux poèmes se font écho : Gare de Lyon (initial) et Gare de Lyon (final).

Le choix des lieux sur quoi écrire (et où aller signer les poèmes correspondants) ne pouvait que dépendre des poètes à évoquer, bien sûr. Je ne donnerai pas ici la liste des poètes en question, simplement la liste des titres des poèmes. Je dois d'ailleurs reconnaître que si deux titres sont parlants - trois à la rigueur si vous connaissez quelque peu la poésie française -, les autres le sont moins...

Bon... À vous, pour les titres qui vous parlent et si le jeu vous amuse, de tenter de deviner à quel poète il est fait référence (et à quel poème de l'auteur). Je ne doute pas que, une fois les poèmes publiés, vous ne trouviiez plus aisément les noms mais il faudra patienter jusqu'au mois de mai pour cela...

Bah, le temps passe vite... En attendant, donc, voici les titres des poèmes de la Séquence parisienne Séquence parisienne :
  • Jour 1 : Gare de Lyon (initial)
  • Jour 2 : Ballade des Buttes-Chaumont
  • Jour 3 : Ponts
  • Jour 4 : Dialogue de l'écolier qui aimait l'histoire et de l'écolier qui aimait la géographie
  • Jour 5 : Rencontres
  • Jour 6 : Le jardin du Luxembourg
  • Jour 7 : Soleil couchant 2016
  • Jour 8 : Gare de Lyon (final)
Voilà... Alors ? Les titres des journées 2, 3, 5, 6 et 7 vous font-ils penser à un poète de votre connaissance ? Allez, sans trop d'efforts, les endroits de Paris choisis pour les journées 6 et 7 (3 à la rigueur) doivent bien vous rappeler quelque poème connu... Non ?

3

Séquence parisienne Vous trouverez ci-contre un plan avec les huit endroits de la capitale où je vais signer les poèmes de la Séquence parisienne (ne vous fiez pas aux numéros dans les carrés bleus, ce sont des lieux touristiques de Paris).

Non, aucune erreur possible : ce sont bien huit poèmes qui sont à signer... Mais l'étoile de la gare de Lyon correspond à deux poèmes (aller & retour) et deux étoiles sont très proches.

Quant à employer le temps qui me restera - une signature, c'est vite fait, finalement ! -, pas d'inquiétude... Je tâcherai de rendre quelques visites, à commencer et si c'est possible, par la sympathique secrétaire du cabinet de kiné/ostéo de la Folie n°5 de la Villette, la dame qui m'a fait cet honneur de veiller à l'affichage de Canal de l'Ourcq, Voyage express (Ourcq) et Métro, ligne 5 sur la Folie n°5, justement... Y sont-ils toujours ? Réponse en mai.

Puis qui sait si le projet primitif (signer mais aussi écrire des poèmes à Paris) ne va pas se réaliser, au moins en partie ? Autant dire que j'aurai carnet et stylo à portée... Et peut-être aussi bloc et crayon papier, pour essayer de dessiner au fil de mes pérégrinations parisiennes.

Bon, il n'y a plus qu'à souhaiter que tout aille bien. Je vous donne rendez-vous après sur le site (je veux dire : le site Internet, évidemment) pour la publication des poèmes.