Vers le haut de page
Vers le bas de page
(Le bouton ci-dessus permet d'accéder au menu complet de navigation du site)


POÉSIES DE MON CŒUR

25 mars 2017 à Peaugres (07) : 8e Printemps des écrivains


Image du 8e Printemps des écrivains La 8e édition du Printemps des écrivains, organisé par la dynamique association du Clos du Lecteur s'est tenue à Peaugres samedi 25 mars de 9 heures à midi (comme le précise judicieusement l'affiche ci-contre).

Affiche du 8e Printemps des écrivains Les invités de cette édition étaient Roger Guillaumin, Sébastien Verney, Sandrine Esser, Mireille Duboeuf, Suzanne de Arriba, Michèle Soyer, Emmanuel d’Affry, Corinne Ferrand- Moulin, Anne Marie Quintard, Agnés Veyre-Serre, Gérard Betton pour le vol. 2 de ses chroniques bilingues occitan-français (Dis-le-moi dans ma langue / Diá-me-lo dins ma linga) et Odile Déchavanne qui à co-écrit (avec l'auteur de ces lignes) Le miel des malandrins paru à La pensée vagabonde.

C'est le but des salons : permettre la rencontre des lecteurs et des auteur(e)s (et des auteur(e)s entre eux/elles). Mission accomplie avec cette nouvelle édition du Printemps peaugrois, Image du 8e Printemps des écrivains pourraient en témoigner les visiteurs qui avaient eu la bonne idée de faire le déplacement à l'espace Saint-Martin.

Personnellement, outre Le miel des malandrins (présenté au photographe par Odile et moi-même sur l'image ci-contre), j'étais bien sûr venu avec les quatre bouquins des Poésies (les vol. 1, 2 et 3 et celui qui réunit les trois susnommés).
Image du 8e Printemps des écrivains
Merci aux lectrices, croisées l'année passée, qui m'ont fait part de leurs impressions de lecture pour les vol. 1 et 2 et merci encore de les avoir suffisamment appréciés pour se procurer le vol. 3. J'espère qu'il leur plaira tout autant !

Pour conclure ce 8e Printemps, le Clos du Lecteur conviait les participants à un sympathique verre de l'amitié, suivi d'un repas, bien fait pour prolonger les discussions (ou pour en commencer d'autres).

Un grand merci aux bénévoles organisateurs du Printemps des écrivains pour leur formidable accueil, pour leur gentillesse, leur amabilité et la convivialité dont ils font preuve à chaque instant. Voilà qui donne fort envie de revenir...

Et un dernier merci à Gérard pour le transport. Piéton, marcheur, randonneur, certes, mais pas avec quelques kilos de livres sur le dos...