Vers le haut de page
Vers le bas de page
(Le bouton ci-dessus permet d'accéder au menu complet de navigation du site)


POÉSIES DE MON CŒUR

4 février 2020 : Rencontres poétiques à la brasserie 3 Rivières à Lyon


Mardi 4 février, les sixièmes Rencontres poétiques du nom à la brasserie 3 Rivières, place des Terreaux à Lyon ont rassemblé une vingtaine d'amateurs de poésie, auteurs et auditeurs.
Rencontres poétiques à Lyon
Fréquemment, les Rencontres amènent leur lot de nouveaux/nouvelles venu(e)s parmi les auditeurs (plus rarement chez les auteurs) ; ce fut le cas cette fois et nous avons eu le plaisir d'en accueillir quelques-unes (le féminin est de rigueur), apparemment enchantées d'avoir fait le déplacement (avis à vous qui hésitez encore !).
Rencontres poétiques à Lyon
Maria, de retour d'Inde la veille, était présente mais elle m'avait chargé d'officier pour ces Rencontres. Ce n'est pas la première fois et j'avoue que c'est un exercice qui me convient bien ; j'ose espérer que ce sentiment est partagé par les participants...

Or donc, après une évocation par Robert des poètes de la Pléiade, Aïcha nous a lu son traditionnel billet d'humeur, une humeur plutôt joyeuse ce mardi – même si son évocation du futur n'était qu'illusion. Ensuite, eh bien, comme de coutume, les lectures (ou les déclamations) se sont succédé ; outre les deux précédemment cités, Maria, Nicolas, Joëlle, Tony, Yann, Dan (venu en coup de vent), Barbara (débutante ce mardi), Jacqueline (en fin de séance) et moi-même avons eu le plaisir de proposer poèmes (contes aussi) à l'assistance.
Rencontres poétiques à Lyon
Pour ce qui me concerne, j'ai débuté par la rubrique « Quelle société ? » avec Jaune, suivi du Poème pour un peuple en colère (même genre) ; certes, un peu de Douceur ne fait pas de mal dans ce monde de brutes, non plus qu'une dose d'humour (avec 666, évocation de l'imprononçable, sauf pour moi, hexakosioihexekontahexaphobie) ; lus aussi Don du pardon, à venir ce mois sur le site, et Sur ce banc, sonnet pour un livre oublié. Un peu de musique également avec la reprise de Sur un bateau tanguant en route pour la Chine, reprise mais qu'une majorité de présents ne connaissaient pas.

Les meilleures choses ont une fin, dit-on... Tout compte fait, deux heures, ça passe vite quand on ne s'ennuie pas – mieux, quand on trouve de l'agrément. Une fois la séance terminée et faite la promesse de se retrouver début mars, chacun a repris son chemin... Le mien passe par les quais du Rhône, la passerelle du Collège, le cours Lafayette, Vivier-Merle et la gare de la Part-Dieu pour le Lyon-Marseille de 19h20, arrêt au Péage. Et comme Annonay n'a plus de trains (quelle tristesse !), fin du parcours en car (bah...)

Les prochaines Rencontres auront lieu mardi 3 mars, même endroit (brasserie 3 Rivières, place des Terreaux) : y viendrez-vous ?