Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)

Vent d'Est

Vent d'Est, qui es-tu donc ?
J'implore ton pardon :
J'ignore tout de toi
(Bien que je te tutoie).

Je n'ai trouvé personne
(Qu'Éole me pardonne
À son tour) pour me faire,
Enfant de l'atmosphère,

Le récit de ta vie.
Si tu veux mon avis,
Si tu n'es pas connu,
Camarade des nues,

C'est que, voix cachottière,
Jamais sur les Boutières
Tu n'as passé. Tes frères
– Sont-ils plus téméraires ? –

D'Ouest, du Nord, du Midi
Courent souvent, pardi,
Sur les châtaigneraies
Des monts du Vivarais

Mais toi, vent sans malice,
Jamais tu n'entre' en lice,
Jamais on ne te croise
En terre vivaroise.

Vent d'Est, je te souhaite,
Parole de poète,
Bon vent. Et si tes ailes
Quand les nues s'échevellent
Te portent tout entières
Demain sur les Boutières,
Donne de tes nouvelles !
Annonay, vendredi 10 juillet 2020