Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)

Un porte-plume sur un portefeuille

« Qu'est-ce, un porte-plum' sur un portefeuille ?
Un porte-plume, enfin, voyons...
C'est ce que le poète en posant son crayon,
Pour écrire dessus sa feuille
Met dans l'encrier ; car s'il faut qu'on fasse
Œuvre immortelle, attention !
L'encre, l'encre, elle, tient, c'est la solution ;
Hélas, le crayon, lui, s'efface...

Qu'est-ce, un portefeuill' sous un porte-plume ?
Un portefeuille, en cuir couché,
C'est ce que le poète au moment de toucher
Ses droits d'auteur, c'est la coutume,
Sort de son veston. Car s'il faut qu'on dîne,
Un peu d'argent n'est pas de trop
(Puis s'il est, le poète, un maître, un maestro,
"Un peu" devient "tout plein", pardine !)

Mais un porte-plum' SUR un portefeuille,
Qu'est-ce que ça fait là, bon sang ?
La bonne question, c'est très intéressant !
Et tant pis si le temps effeuille
Nos pensées gravées même dans le marbre :
Un porte-plume, est-ce adéquat
Dessus un portefeuille et si c'est oui, c'est quoi ? »
Se demandait l'oiseau sur l'arbre.
Annonay, vendredi 30 octobre 2020