Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


Trois feuilles oubliées



Trois feuilles oubliées des autans de l'automne
Qui soufflent sans répit sur les troncs aux abois,
Quand Borée geint ou qu'elle entonne,
La brise, quelque air que chantonne
À son tour l'oiseau des sous-bois,

Trois feuilles oubliées savaient qu'elle est naïve,
Celle qui croit qu'on est immortel bien souvent,
Tout naît, tout meurt et tout arrive
Et l'on passe sur l'autre rive
Pour un soupir du dieu des Vents.

Trois feuilles oubliées attendaient qu'elle veuille,
La bise exaspérée, bientôt les emporter.
Il est temps qu'elle vous accueille,
La terre que l'automne endeuille
Des feuilles mortes de l'été.

Trois feuilles reposaient dans l'allée, hier encore
Suspendues à la branche où elles habitaient,
L'allée que l'automne décore
Des feuilles où l'oiseau picore
Quand Borée geint sous la futaie.


Davézieux, parc de la Lombardière, jeudi 24 octobre 2019