Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


Train de nuit



Le train du sommeil, fiston, quand il passe,
Il te faut le prendre en première classe,
Tenue : pyjama puis t'y allonger
Sur une couchette en bon passager
Du train de la nuit... Le convoi démarre
Et quitte bientôt la petite gare
Nommée « Gros dodo ». Dehors, vil, tortu,
Quelque cauchemar rôde mais toi tu
Dors paisible et le lendemain tu rêves
De trains fabuleux quand le jour se lève.


Annonay, dimanche 17 septembre 2017