Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


Poésie dans un car



Vous êtes, demoiselle à la lèvre gourmande,
À la bouche rosée, au regard radieux,
Vous êtes jeune et belle. Alors je te demande :
À quoi bon la croiser, destin facétieux ?

À quoi bon la croiser puisqu'elle est jeune et belle ?
(Son amant, sois content, tu fais des envieux !)
Ah, poser un baiser contre ses seins rebelles !
Ah, si j'avais vingt ans ! Hélas, je suis trop vieux...

Hélas, je suis trop vieux... Allons, s'il faut qu'on jeûne
Au banquet de l'amour, qu'on sache en rire. Tiens :
Trop vieux, moi ? Non, grands dieux : c'est ell' qui est trop jeune !
Quand on n'a que l'humour, c'est toujours mieux que rien...


Dans le car pendant le trajet Tournon-Annonay,
jeudi 9 juin 2016