Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


Poème sombre



Nom de Dieu, monde
Tordu, bancal
Et contrefait,
Jusqu'au tréfonds d'
Toi tu as mal
Et c'est bien fait !

Acquis, vendu,
Pour un bon prix !
Capitalistes,
Individus
Étroits d'esprit
Et égoïstes.

Chacun pour soi et tant pis
Si nos sociétés croulent.
Tu es tout seul, quel dépit !
Même au milieu de la foule.
Nous aurions dû inventer
Quand il était encor temps
Le mot solidarité.
Il est trop tard à présent.

Mais où sont donc passés notre envie de magie,
Notre besoin d'amour pour tout ce qui est beau,
La soif de dépasser la raison assagie,
Et ce frisson qui court à fleur de notre peau ?
Ce siècle est déjà mort. Nous avons oublié
Que jamais le bonheur n'a touché ceux, ravis,
Pour qui le coffre-fort, le copieux chéquier,
Comptent plus que le cœur et la joie d'être en vie.


Davézieux, dimanche 17 février 2013