Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


Pichot's



Oublie, mon bon lecteur, tes gros dictionnaires.
Tu chercherais – malheur ! – sans percer le mystère.
Pichot’s est inconnu des rhétoriciens,
Le mot est saugrenu pour un grammairien,
Ce poète à la mode écrit avec superbe
Mais dans sa dernière ode il méprise ce verbe,
Jamais vous ne lirez, dans quelque phylactère
D’un auteur inspiré : « Damned, Pichot’s, à terre ! »
Et Racine n’a point écrit en tragédie
« Le ciel en est témoin, Pichot’s, soyez maudits ! »

Oublie, mon bon lecteur, tes gros dictionnaires.
Je vais, c’est un honneur pour ton vocabulaire,
Te donner, s’il te plaît, la définition
Du titre des couplets nés pour ta diction.
Pichot’s : nom féminin et masculin, ami.
Quand on les connaît bien, c’est Françoise et Domi.
La porte des Pichot’s est ouverte aux copains.
Il est toujours un pote où survient le pépin
Et j’avoue, ô combien, que j’ai plus qu’à mon tour
Imploré leur soutien dans les plus mauvais jours.

Oublie, mon bon lecteur, tes gros dictionnaires.
Compte avant tout le cœur, le reste est secondaire.
Celui des Pichot’s bat au rythme de l’amour.
Les copains ici-bas ne font pas de discours.
Quand quelqu’un les appelle, ils accourent sans faute
Et ils tiennent l’échelle. Ainsi font les Pichot’s.
Je préfère cent fois être assis à leur table
Qu’à la table du roi – cas d’ailleurs improbable –,
La boisson et la chère y ont le goût sublime
Qui viennent des gens chers, des amis qu’on estime.

Oublie, mon bon lecteur, tes gros dictionnaires.
Le secret est ailleurs, du bonheur qu’on espère…
Voter est enfantin pour qui sait ce qu’il vote :
Moi, sur mon bulletin, était écrit : Pichot’s.
Puis je veux augurer, lecteur, que tu pourras
Un jour te procurer de tels poteaux – hourrah ! –
Au cœur fier et sensible et joyeux et courtois :
Des gens de ce calibre aime-les plus que toi !
La richesse sur Terre, abondance suprême,
Est dans l’ami sincère aimé et qui nous aime.


Davézieux, lundi 17 décembre 2012