Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


On est chez nous !



On est chez nous !


« On est chez nous ! disait l'affiche,
Plus de globalisation ! »
Tel qui mord dans sa portion,
Qui meurt de faim s'en contrefiche.

Pourtant le monde est globuleux,
Chaque planète est une boule
Qui dans l'immensité déroule
Son orbite au cours fabuleux.

« On est chez nous partout sur Terre.
— N'importe quoi ! Danger, danger !
— Haro, haro sur l'étranger !
— Et qu'on surveille les frontières !

— Oui, sache, qui veux t'abriter,
Qu'il nous plaît de fermer la porte.
Il est une coutume morte
Qu'on nommait hospitalité. »

Ainsi vont les identitaires.
« On est chez nous ! La nation
Dit : "Stop, globalisation !" »
Ils feraient bien mieux de se taire.

Pour vivre heureux vivons cachés
Comme dit certaine maxime.
Ah ? J'en ai vu dans la déprime
Qui cherchaient à ne rien chercher.

Or il aime qu'on lui réponde,
Qui guette un regard bienveillant.
On n'en est que plus accueillant
Pour être citoyen du monde.

La voilà donc, la vérité :
Pour survivre serrons les coudes.
Il finit mal, celui qui boude
L'option solidarité.

« On est chez nous ! » La belle affaire :
Un jour on ne sera plus rien,
La Terre est pour les Terriens,
On est chez nous partout sur Terre.


Annonay, vendredi 24 juin 2016