Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


Mystères d'ici-bas



Il est ici-bas, oh, tant de mystères
Qui font pérorer – plus souvent se taire –
Les meilleurs savants de cet Univers.
La tête à l'endroit, la tête à l'envers,
L'esprit chamboulé par leur tâche – immense !,
Le cerveau brûlant – gare à la démence !,
Ils sont méritants, les meilleurs savants,
Âpres à l'effort, écumants, bavant...
Pourtant ici-bas, combien de mystères
Qui les font jaser puis bientôt se taire !

L'Homme n'est pas fait, qui passe sur Terre,
Pour tout expliquer, magisters austères.
Il est mieux venu de faire des vers
Que de chercher quand, comment, pourquoi, vers
Où va la planète. Antique romance :
Tout finit un jour – et tout recommence !
Oyez le poète... Écoutez le vent !
Savants méritants – les meilleurs savants,
Il en sait bien plus, qui souffle sur Terre,
Qu'aucun d'entre vous, magisters austères !


Annonay, mardi 19 mars 2019