Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


Mourir, exister



« La vie est un combat », nous dit-on dans les livres ;
La sagesse met bas la folie qui enivre
Quand on ressent soudain sans pouvoir coup férir,
Morose, soucieux, optimiste, exalté,

Une furieuse envie de périr,
Une formidable envie d'exister.

Je n'ai pas su comment lui déclarer ma flamme...
Le cœur a ses tourments, méchante qui me blâmes,
Après le grand amour j'ai cru bon de courir
Mais je fus pris bientôt, amoureux dépité,

D'une furieuse envie de mourir,
D'une formidable envie d'exister.

On pleure, on s'émerveille aux traits de la fortune.
Sous l'éclat du Soleil, sous l'œil rond de la Lune,
Qu'importe l'astre au ciel, qui peut se départir
De cette impression de bonheur attristé,

Cette furieuse envie de partir,
Cette formidable envie d'exister ?

Ainsi court l'existence et son lot de contraires,
L'on s'agite et l'on pense évidemment bien faire
Mais l'homme a beau aller, venir et revenir,
Il marche insatisfait, bien souvent habité

D'une furieuse envie d'en finir,
D'une formidable envie d'exister.


Annonay, jeudi 19 octobre 2017