Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


Mon amour est si fort



Mon amour est si fort qu'il peut lier les âmes
Et j'aimerais tisser aux fils de l'arc-en-ciel
Un lien fait d'amour entre nous deux, madame,
Ce lien, je le sais, serait essentiel.

Mes amis de bon bec, tout ce qui gesticule,
M'ont dit : « Suffit bientôt ! Lâche-la, il est temps
Et cesse donc avec tes couplets ridicules...
Occupe-toi plutôt de chercher qui t'attend ! »

Mon amour est si fort que l'ardeur équivoque
Ennemie du désir loin de moi s'est rangée.
Si l'amour croît encor quand il est réciproque,
Il peut aussi grandir s'il n'est pas partagé.

Mes parents – combien chers ! –, tout ce qui est famille,
M'ont dit : « Quelle importance ! Amie varie souvent !
Et quoi, faire des vers pour séduire les filles,
Il y a mieux... Avance ! En avant, en avant ! »

Mon amour est si fort qu'il referait la Terre
Si cela suffisait pour que tu m'aimes plus
Puis je prierais Éros, moi qui vis sans prière
Et même si j'osais Aphrodite ou Vénus.

Mes copains virtuels, tout ce qui s'apostrophe,
M'ont dit : « Qui se fie aux femmes, c'est un ballot !
Dis, l'intellectuel, oublie un peu tes strophes...
Les réseaux sociaux sont pleins de petits lots. »

Mon amour est si fort qu'il est impérissable.
La voix de la raison peut crier à l'envi :
« Elle brave l'amour comme Dieu fait du diable
Et l'amour est poison s'il est inassouvi »,

Je t'aimerai sans fin même si tu m'ignores ;
Mes yeux n'ont pas besoin de croiser ton regard,
Ton cœur gît au couchant, le mien naît à l'aurore
Mais mon âme rejoint ton âme blasée car

Mon amour est si fort qu'il peut lier les âmes,
Je nouerai, cœurs blessés, aux fils de l'arc-en-ciel
Un lien fait d'amour entre nous deux, madame,
Ce lien, je le sais, sera essentiel.


Annonay, jeudi 7 mai 2015