Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


Mini-fables (I)



À Aix où il vécut, un aveugle d’Ukraine
A recouvré la vue par un gâteau (la veine !)
Le gars d’Odessa voit.

Balade en Lombardie : ma p’tite Audi Quattro
Aux feux la joue polie, puis passe enfin. C'est trop !
De Milan : l’Audi cède, laisse, passe...

Le bateau est arsin (son mât n'est que poussière) :
Trois apprentis marins font la manche, misère !
Les trois mousses quêtèrent (ah, les cendres du mât !)

Des Japonais ravis, en troupe le matin
Baladent à Paris dans l’ métropolitain.
L’Asie dans le métro.

Emmy tâte ton sexe, ô John ! Rien ne se passe...
Johnny, cela le vexe, or c’est sa faute, hélas !
C’est toujours la faute du bout qu’Emmy serre.

Elle est lourde, ma croix... Ah, je suis épuisé...
On va s'asseoir, tu crois ? On pourrait se poser !
J’exsude... Naze... Arrête !

Le plaisir est ma loi. Je serai l’instrument
D’un accord avec toi, m'amie au cœur charmant.
L’instrument de l’accord hédoniste.

Marraine, on l’aime comme une fée ; ce qu'elle est.
Ell' vit en Puy-de-Dôme... Allez, marraine, allez...
La marraine descend d' Riom.

« Pose-moi, vilain beur ! (le raciste au taxi).
— Peux pas, dit le chauffeur, regardez par ici :
"Défense de déposer des ordures". »

Pour le pape altéré – Sa Sainteté picole ! –
Six litres de poiré et sept autres bricoles.
Là-bas : six litres, cinq bières, deux rhums.

Six soldats du royaume – il errait, pathétique
Mais chut ! – le corps de l'homme ont troué de leur pique.
Six lances dans l’errant.

Thérèse, on dit Rité, a deux cop’s d’Amérique
Qui font que plaisanter sur son âge. Sadiques !
Salauds, Pete, Al, qui se moquent de l’âge à Rité.

Arsène plonge là, sous le pont Mirabeau.
Puis l’Arsène coule. Ah, l’eau sera son tombeau !
Sous le pont Mirabeau, coule l’Arsène.

Perrette a un ami osant tout, sans moufter.
Il se croit tout permis, ce garçon culotté !
Perrette et son pote olé.

À Èze, en plein Midi, une maman (mais naine)
A tout vu – tout, pardi ! – et toujours la ramène.
Quelle petite mère d’Èze !

Le bédouin eut des vents qu’il expulsa très fort :
Souvenir émouvant, la dune en tremble encor !
Tant pète dans le désert...

Rixe à la colonie... Dans la ruche à côté,
La reine – est-ce asthénie ? – s’en fout. Neutralité !
C’est l’apolitique de l’autre ruche.

« Un joli petit lot, miss Vénus, la donzelle !
— Vénus de gigolo ! J’ la trouve à moitié belle... »
La Vénus demi lot.


Davézieux, début des années 2010