Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


Maux croisés



Voici venir le temps,
Il est un temps pour tout,
C'est l'heure salutaire,
Terrible et nécessaire,
Où tes pauvres rancœurs,
Révoltes de ton cœur,
Emprisonnées sans doute,
Seront vaincues. Déroute !
Toi qui cries ton tourment,
Univers alarmant,
Négation suprême,
Grave, insensée, extrême,
Regarde autour de toi,
Oublie tout. Tu ne dois
Subir nulle contrainte.
Combats ta peur, tes craintes :
On peut vivre apaisé.
Nouvelle vie. Oser !


Annonay, vendredi 12 décembre 2014


Note de l'auteur : ce poème est particulier. Rédigé en une demi-heure, il était destiné à un internaute qui m'avait violemment agressé sur un forum. Le bougre s'en était pris, non seulement à un autre poème (ce qui n'est pas grave : c'est le lot des créations d'être maltraitées dès lors qu'elles sont livrées en pâture au public), mais aussi et surtout à moi, insultes comprises. L'individu en question s'étant calmé, le texte n'a pas été publié.

Ce poème cache un petit secret, d'ailleurs facile à découvrir. Un indice : pourquoi ce titre ? Parce que les maux/mots croisés se lisent dans les deux sens.