Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)

La peur

La peur est délétère, elle est une compagne
Prête à tous les efforts, odieuse et rusée,
Pour régner sur la Terre et ceux qu'elle accompagne,
Elle les rend plus fort pour mieux les épuiser.

L'espoir qu'elle vous donne est de ceux qui éreintent :
« Faites attention ou demain sera pis ! »
Lors que nul ne s'étonne, amis remplis de crainte,
Si cette illusion vous leurre sans répit.

La peur est créative et sait comment s'y prendre
Pour vous rendre frileux, beaux esprits galopants
Et ceux qu'elle motive ont du mal à comprendre
Les sentiments houleux qu'en eux elle répand.

La force qui l'anime est de celles qui trompent :
« Braves gens, l'avenir n'est rien moins qu'incertain ! »
Esprit pusillanime où le désir s'estompe,
La peur sait démunir les esprits qu'elle atteint.

Mais par bonheur l'amour est la force suprême
Qui repousse bientôt la peur effarouchée ;
Qui aime sans détour d'une ferveur extrême
Et la peur aussitôt s'enfuit sans le toucher.

Alors aimez sans faille, amis que l'amour guide,
Vous chasserez demain la peur terrorisée :
La peur, vaille que vaille, indolente et languide,
Redoute les humains que l'amour a croisés !
Annonay, mercredi 14 octobre 2020