Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)

Jaune

Ballade à la mode villonesque pour les temps modernes. (1)
Les gens en jaune dans la ville,
C'est le Peuple, la Nation.
Désobéissance civile
Pour qui est en jaune... Si on
Oublie demain le fatalisme,
Tout est permis ! Licencions
Les nantis du capitalisme !
Vivement l'insurrection.

Politicards, engeance vile,
Le pouvoir : votre obsession,
La vie n'est qu'un gai vaudeville
Pour ceux-là ! Mais si nous cessions
De croire un peu leurs aphorismes,
Tout changerait ! Licencions
Les profiteurs et l'affairisme !
Vivement l'insurrection.

Le jaune était couleur servile
Mais survient l'autre version,
Le voilà couleur indocile :
Halte à la compromission !
Peuple de France, le mutisme,
C'est terminé ! Licencions
Les suppôts de l'absolutisme !
Vivement l'insurrection.

Citoyens, à chacun son style,
Jaune est couleur de l'action,
Unis face aux forces hostiles :
Vivement l'insurrection.
Annonay, vendredi 13 décembre 2019
(1) Voir également la « Ballade du virus » dans ce même recueil.