Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


Hiver
(Impression IV)



Un bonhomme frisquet, balai et tête haute,
Deux pierres pour quinquets et le nez en carotte,

Le givre entrelacé autour des branches nues
Dans la forêt glacée, fils tendres, fils ténus,

Le traîneau qui voyage en volant dans le ciel,
Espoir de l'enfant sage au moment de Noël,

Le glaçon en suspens : stalactite de verre
Ou bien goutte qui pend au nez de la gouttière ?

Réveillon, liqueur d'ambre et flammes aux chenets
Le 31 décembre, au terme de l'année,

La campagne bichrome, azur et blanc mêlés,
Ici, les pas d'un homme arrivant au chalet,

Les flocons en bourrasque emportés par la bise,
La montagne que masque un vol de mouches grises,

Le silence gelé déchiré par la voix
Des corbeaux harcelés par la faim et le froid,

L'obscurité maîtresse, oubli de la lumière
Quand le Soleil paresse au-dessus de la Terre,

Et la nuit de l'hiver qui veut saisir mon âme...
La neige est le linceul des amours reniées ;
Tu m'as quitté hier ? « Eh bien adieu, madame,
Mieux vaut être tout seul que mal accompagné ! »


Davézieux, mardi 31 décembre 2013