Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


Haïku & senryû (série XXII)



526

Les jours qui s'allongent
– Il n'y a pas qu'eux d'ailleurs :
Voici le printemps !

527

Tu es devin si
Tu sais découvrir pourquoi
Sourit la Joconde.

528

Pour en vomir tant,
Ce goujat ne doit bouffer
Que des crudités !

529

« On n'est plus chez nous,
L'étang est plein de nuages ! »
Disent les canards.

530

La pluie goutte à goutte
Pleure sur le dos des pierres
Les larmes du temps.

531

Les crottes de nez
Ça fait deux mètres de long
Chez les éléphants.

532

Post-scriptum : passage
À prendre au pied de la lettre.
P.S. : subtil, hein ?

533

Trois beaux champignons,
Un p'tit, un grand, un moyen,
Bronze, or et argent.

534

Schlip, schlip, schlip… Tétine,
Quel sucé lorsque bébé
Boit son biberon !

535

Dans tes yeux bleu clair,
Toute la beauté du monde...
Non ! Ne t'endors pas !

536

Et pour les jumeaux,
Un conte pour s'endormir :
« Il était deux fois... »

537

L'ombre fantastique
Du chêne à la pleine Lune...
S'en fout à midi !

538

La statue d'un chat
Sur la balustrade, au parc,
Se lève et s'en va...

539

Un violoncelle,
C'est un violon fait pour...
Jouer à cheval ?

540

Météo locale :
Une pluie de grains de riz
Sur l'hôtel de ville.

541

Un parasol jaune,
La mer, là-haut les mouettes...
Bien, le parasol !

542

Cent euros l'appel ?
Ça n'est plus un coup de fil,
C'est un coût de fil !

543

Le passé, c'est quand
T'as lu « Le passé, c'est quand... »
    Il y' a deux secondes. (1)

544

« Moi, mon lave-linge,
Il ne me sert pas beaucoup. »
M'a dit un nudiste.

545

Vouloir militer
Pour la cause animalière,
C'est bien, n'SPA ?

546

Quel veinard, le timbre
Qui part pour les antipodes
Sur une enveloppe !

547

Pour buller l'été :
Un grand verre d'eau gazeuse
Fraîche et pétillante...

548

L'en pinçait pour toi :
Le crabe t'a rattrapé,
Mon vieux camarade...

549

Le saint qu'on honore
Pour le 29 février,
Il s'est fait avoir.

550

La pluie de décembre,
C'est de la neige fondue
Avant de tomber.


(1) Synérèse volontaire sur y' a (ia)