Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


Émois solitaires
(D'un père à son fils)



Si l’amour veut, ma foi, qu’on croque à deux la pomme,
Pour être seul parfois on n’en est pas moins homme :
Aussi suis ton désir et dès lors qu’il l’ordonne,
Donne-toi du plaisir si nulle ne t'en donne.

Moralité
(en forme de conseil)

Fais donc pas le bégueule,
Remets pas à deux mains
Ce que tu peux, gamin,
Faire avec une seule.


Annonay, jeudi 6 avril 2017