Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR (a) POÉSIES DE MON CŒUR (i)

Déploration

par l'amante déçue de l'inintérêt de son amant Lazare (Garcin) pour son mont de Vénus et regrets que ledit Garcin ne soit pas natif de Metz – où sont les amants les plus vigoureux, c'est bien connu

Ô, mont qu'eût vénéré – j'aurais su... c'est garce, hein ? –
Mon amant adoré, s'il eût été Messin.
Annonay, lundi 26 septembre 2016
Note de l'auteur : bien qu'elle nous paraisse suffisamment claire, précisons que l'expression « C'est garce » signifie, dans la région de Metz, quelque chose comme : « Pas de chance ».