POÉSIES DE MON CŒUR
En cas d'accès direct à ce poème (mode pleine page), vous pouvez vous rendre à l'accueil du site en cliquant ici
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R



Champagne !
(Réveillon 2018)


Ce soir je veux lever mon verre
À la gloire des Champenois.
Je renie l'eau, boisson sévère,
Pour le champagne qu'on révère
Et qui colore les minois.

Je te salue, mon camarade,
Qui lèves ta coupe avec moi.
Oublions donc nos algarades
Et des bouchons faisant parade
Mettons-nous le cœur en émoi.

Je te salue aussi, poète,
M'a répondu mon vieux miroir.
À nous trois la table est complète,
Vive la bouteille replète
Qui nous tient compagnie ce soir !

Au doux champagne qui pétille,
Rendons bel hommage et trinquons,
Nous aurons l'esprit qui scintille
Et les bulles qui émoustillent
Rendront notre cerveau fécond.

Louons le champagne qui porte
L'inspiration dans nos cœurs,
À Érato ouvrons la porte,
Qu'elle entre ici et qu'elle apporte
De beaux vers aux joyeux trinqueurs !

Que deux mil dix-neuf qui commence
Nous fasse de l'amour le don
Et puisque la tâche est immense,
Un verre pour une romance,
Portons un toast à Cupidon.

Dieu de l'Amour, pour que tu rendes
Le cœur de .......... amoureux, (1)
Reçois ce champagne en offrande.
Qui n'y croit plus, qu'il s'en défende :
Il faut aimer pour être heureux !

J'espère pour l'an qui va naître
Qu'elle sera mon amante et
Pour le prochain Réveillon n'être
Plus seul dans la grande fenêtre
De mon vieux miroir argenté.

En attendant buvons sans trêve,
Buvons jusqu'au bout de la nuit !
Le champagne égaiera nos rêves
Et rendra l'existence brève,
De nos maux et de nos ennuis.

Voici le jour... Sur la campagne,
Le Soleil darde ses rayons.
Hourra pour les crus de Champagne !
Les bons buveurs qu'ils accompagnent
N'ont jamais le cœur en haillons.

Le champagne est boisson plaisante
Et l'amour est cadeau divin.
Qu'ils nous aident à prendre, andante,
Chaque jour comme il se présente
Pour cheminer vers deux mil vingt !


Annonay, lundi 31 décembre 2018    


(1) Le lecteur pourra mettre ici le prénom qui lui est cher ; toutefois, s'il veut respecter le mètre, il lui faudra choisir un prénom avec consonne initiale et en deux syllabes (trois si le prénom finit par e). Mes lectrices chéries, vous pouvez mettre le vôtre – aux mêmes conditions.



© Le Lion 07

Contact : poesiesdulion@aliceadsl.fr
Site : http://photoslelion07.fr/pmc


Partager sur Face-de-Bouc Partager sur Touitteur Partager avec le Gogol

Imprimer