Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR
Les cahiers des
P O É S I E S   D E   M O N   C Œ U R


25 mars 1996



Aux deux étoiles qui se sont croisées cette nuit du 24 au 25 mars 1996 : au passage de la comète Hyakutake et à la naissance de ma fille.


Je marchais en riant, j'avais le cœur en fête,
Je marchais dans la nuit, délicieux moment,
Météore brillant, une vaste comète,
Nébuleuse qui luit dans le noir firmament,
S'arrêtait un instant dans le ciel de la Terre
En offrant sa splendeur au promeneur ravi
Qui contemple en rêvant l'étoile de lumière.
J'étais ce promeneur qui t'a donné la vie.

Je marchais en riant, j'avais le cœur en fête,
Quand le bonheur s'obstine il peut ravir les sens.
Tel l'astre scintillant qui côtoie la planète,
Ta venue illumine à jamais l'existence,
Plus belle chaque jour, d'un papa bienheureux.
Le destin l'a voulu et il m'a apporté
Ma fille, mon amour. Tout là-haut dans les cieux
La belle chevelue répandait sa clarté.


Davézieux, lundi 25 mars 2013