Vers le haut de page
Vers le bas de page

POÉSIES DE MON CŒUR

4 septembre 2020 : le vol. 6 des Poésies est arrivé

Avec la parution en août (de justesse : le 31 !) du dernier des poèmes à chanter (Vieux géant) s'est achevée la rédaction du vol. 6 des Cahiers des Poésies de mon cœur. En réalité, le visiteur qui passe régulièrement sur ce site le sait, la plupart des poèmes sont terminés bien avant leur mise en ligne.
Vol. 6
Le thème central de ce recueil – et, partant, son titre – est donc celui des « Poèmes à chanter ». Sept poésies écrites d'après les premières mesures de Vol. 6 mélodies de jazz, plutôt peu connues. Le lecteur intéressé trouvera une présentation plus détaillée sur la page des projets consacrée au vol. 6 et tous les thèmes inspirateurs au bas de chaque poème (voyez la page des Poésies à écouter).

Mettre des mots sur de la musique n'est pas si simple. Il faut d'abord trouver des thèmes qui inspirent (a minima) puis les écouter plusieurs fois, en se laissant emporter par les notes, afin de trouver le sujet du poème et commencer son écriture. Écrire n'est pas (en tout cas pas pour moi) la partie la plus compliquée. Tel poème est issu directement du titre de la mélodie, tel autre du climat suggéré par les notes, etc. Au final, une expérience fort prenante. Mais attention : j'écris des poèmes, je ne me considère pas comme un « parolier » (avec tout le respect que j'ai pour cet honorable activité) et je tiens absolument à ce que les textes finaux soient lisibles comme des poèmes, c'est-à-dire sans musique.

Le lecteur trouvera évidemment les rubriques habituelles où sont regroupées les autres poésies de cet sixième livre. Les quatre poèmes qui clôturent ce bouquin évoquent les quatre vents (du Nord, du Sud, de l'Ouest et de l'Est). Enfin, l'actualité m'a inspiré (si j'ose dire en ces circonstances) la série des « Poèmes du virus ». Le lecteur pourra connaître mon opinion sur la gestion grotesque – et honteuse – de cette prétendue pandémie.

Pour terminer, voici la liste des poèmes que vous croiserez au fil des pages du vol. 6, listés dans l'ordre des pages.
  • LE BONHEUR DE MARCHER
  • Vents
  •  
  • PETITES CHRONIQUES DU QUOTIDIEN
  • Dans les allées du parc
  • Dérisoire
  • Dieu du Sommeil
  • Le galet (Petit conte minéral)
  • Mon vieux parapluie
  • Quatre lycéennes (Entre A et Z)
  • Sur mon balcon
  • Théorie de la relativité
  • Une journée sans ordinateur
  •  
  • QUELLE SOCIÉTÉ ?
  • Jaune
  • Poème pour un peuple en colère
  •  
  • VIVRE ET MOURIR
  • Centenaire
  • Petite Capeline
  • Reconnaissance anthume
  • Rendre l’âme
  •  
  • VIVRE ET AIMER
  • Adresse du Lion aux poètes de l’Univers
  • Amour absolu
  • Belle inconnue
  • Bicrostiches
  • Créateur que tu es
  • Don du pardon
  • Douceur
  • L’amour sans limites
  • Le bonheur du moment présent
  • Sur ce banc...
  •  
  • POÈMES À CHANTER
  • À deux dans la ville
  • Aymé
  • Éros, bis repetita
  • Il vivait en rêvant
  • Les amants de Vincennes
  • Sur un bateau tanguant en route pour la Chine
  • Vieux géant
  • CHANSONS, FABLES ET PAMPHLETS
  • Champagne ! (Réveillon 2018)
  • Deux-ctionnaire
  • Ez le sage
  • Gagner sa vie
  • Joëlle et le poète
  • L’excellente aventure (Réveillon 2019)
  • Le baron de Vidalage
  • Le vin
  • Les castors
  • Marie Leucate (Tranches de vie)
  • Mystères d’ici-bas
  • Rencontre de folies
  • Saint-Valentin
  • 666
  •  
  • NATURE
  • Harmonie du chaos
  • Trois feuilles oubliées
  •  
  • POÈMES DU VIRUS
  • CoV
  • Des nouvelles d’en haut
  • Ballade du virus
  • Chronique de la Grande Peur ou : La Bête (Petit poème moyenâgeux)
  • Sonnet du virus (Pauvre virus !)
  •  
  • VENTS
  • Vent du Nord
  • Vent du Sud
  • Vent d’Ouest
  • Vent d’Est