POÉSIES DE MON CŒUR
En cas d'accès direct à cet article (mode pleine page), vous pouvez vous rendre à l'accueil du site en cliquant ici

 
25 septembre 2018 : Lectures poétiques à la brasserie 3 Rivières à Lyon
 
C'était un peu comme la rentrée littéraire pour les poètes de l'UERAA ce mardi 25 septembre 2018, avec la reprise des Lectures poétiques à Lyon. Lectures poétiques à Lyon Avec un changement pour cette édition 2018-2019 : c'est dans un nouveau lieu, la brasserie 3 Rivières, place des Terreaux, que les auteurs, lecteurs et auditeurs se sont retrouvés entre 16 et 18 heures (changement dans l'espace, pas dans le temps...) Lectures poétiques à Lyon Les Lectures se sont faites au premier étage de l'établissement, dans une salle spécialement réservée pour l'occasion. Solution pratique qui évite toute intrusion mais (on ne peut pas tout avoir...) coupe de fait le petit groupe du reste du monde. Quid de lectures en public ? J'ignore qui et combien seraient d'accord...

J'ai failli louper le début de cette première fois, pressé que je fus par un voyage quelque peu chaotique (quand les trains sont remplacés par des bus pour cause de travaux sur les voies, on se rend vite compte de la supériorité du rail sur la route : 1 heure 40 pour aller à Lyon, 35 minutes par le train. Cherchez l'erreur...)

Les participants, ayant résolu à leur façon le problème de la quadrature du cercle – la photo ci-contre montre comment faire cercle en se mettant en carré –, Lectures poétiques à Lyon les Lectures purent commencer. Je ne donnerai pas ici un compte rendu précis des textes lus ; le thème suffira : il s'agissait d'évoquer l'été et les vacances qui sont généralement livrées avec. Voilà bien une saison qui ne m'inspire guère... Bah, qui cherche trouve et j'ai finalement réussi à dénicher quelques poèmes appropriés au fil des trois volumes des Poésies. J'ai ainsi livré à l'appréciation des participants (dans le désordre – la liste, pas les participants) : Parcs, Les chemins de l'Ardèche, Été (Impression II), évidemment et non moins évident, Soir d'été pour finir Lectures poétiques à Lyon sans filet avec un poème hors catégorie : Jean-Sébastien Fouroux, le seul du lot à figurer dans le vol. IV des Poésies, (auto-)édition prévu pour la mi-novembre.

Tout est dit... Il ne me reste qu'à remercier comme il se doit les membres de l'assemblée pour leurs lectures et leur attention, Maria Angelle pour être à la manœuvre à chaque fois (et pour les deux dernières photos de ce petit article) et la brasserie 3 Rivières pour son accueil fort courtois.

À noter la (brève) présence du président de l'Union, Jacques Bruyas, venu portraitiser – et écouter, bien sûr – les poètes du lieu et du moment.

Quoi de plus ? Juste ceci : à bientôt pour les prochaines Lectures poétiques de l'UERAA.


Partager sur Face-de-Bouc Partager sur Touitteur Partager avec le Gogol

Retour en haut de la page