Soixante-huitième moment

Dans la forêt entre Lalouvesc et Annonay, un arbre a été récemment coupé et seule demeure la souche au bord de laquelle se dressent encore quelques échardes, restes dérisoires du tronc disparu...
(Saint-Symphorien-de-Mahun, 12 août 2012)