Présentation Historique Téléchargement Contact
Revue de presse ASTRO, 21e siècle


ASTRO


ASTRO au XXIe siècle...

Partager sur Face-de-Bouc Partager sur Touitteur Partager avec le Gogol

Retour en haut de la page

ASTRO au XXIe siècle... Est-ce à dire qu'ASTRO sera bientôt prêt à tourner nativement sous Windows ? Qu'il va subir une cure de Jouvence à la sauce informatique ? Non, chers amis astronomes amateurs, je n'ai pas le temps, ni l'envie et surtout pas les compétences nécessaires pour mettre à jour ASTRO.

Mais comme je reste (naïvement ?) convaincu qu'il peut rendre quelques services à l'amateur peu soucieux de l'esthétique (bien davantage de l'aspect pratique) d'un logiciel de changements de coordonnées créé pour le terrain, je tente de l'améliorer de-ci, de-là... D'autant que DOSBox (voyez la page « Téléchargement ») le rend facile à utiliser, y compris avec W10.



1. ASTRO et Windows 10 via DOSBox : voyez la page Téléchargement.



2. La mise à jour des éléments orbitaux des astéroïdes était prévue sous ASTRO 2008 via les données du Minor Planet Center. Mais les liens ont changé, le logiciel « The Sky » à qui ASTRO empruntait le format du fichier de données du MPC n'a manifestement plus la cote.

J'ai décidé d'y aller voir de plus près. Le MPC propose un catalogue d'éléments orbitaux au format apparemment normalisé et j'ai donc repris le module OBJ_CH.EXE d'ASTRO pour l'adapter à cette norme.

Pour mettre à jour le fichier ASTERCOM.DAT d'ASTRO, voici comment procéder.

Tout d'abord, récupérez la dernière version d'ASTRO et remplacez (le cas échéant) la vôtre par celle-ci.

Rendez-vous ensuite sur le site du MPC et repérez le fichier (compressé) nommé MPCORB.DAT.gz. Téléchargez ce fichier où bon vous semble et décompressez-le. C'est un fichier assez important, mis à jour quotidiennement par le MPC et contenant une quantité faramineuse d'objets. Toutefois, ASTRO se contentera de mettre à jour les quelques centaines d'astéroïdes qu'il intègre ; libre à vous d'en ajouter d'autres ou celui que vous voulez voir plus spécialement – s'il ne figure pas déjà dans la liste.

Une fois décompressé, ouvrez le fichier MPCORB.DAT avec un éditeur de texte (comme l'excellent Notepad++). Vous y trouverez une quarantaine de lignes d'intro (environ), terminées par une ligne de pointillés ; juste en dessous, commence le listing proprement dit avec 00001 (Cérès).

Supprimez tout l'en-tête, pointillés compris. Attention ! Gardez bien l'encodage d'origine du fichier (encodage Unix : fins de ligne marquées d'un seul saut de ligne, sans retour chariot).

La dernière version d'ASTRO (celle actuellement en ligne) ne nécessite plus de supprimer l'en-tête du fichier MPCORB.DAT. Vous pouvez bien sûr procéder à cette suppression mais si vous ne le faites pas, la mise à jour des astéroïdes se fera quand même.

Renommez MPCORB.DAT en ASTER.TXT (peu importe la casse).

Déposez ASTER.TXT dans le sous-répertoire TXT qui figure dans le répertoire d'ASTRO (ASTRO/TXT).

Lancez ASTRO, allez dans l'option « H » (Accès aux listes d'objets), entrez le numéro d'un astéroïde (1 pour Cérès fera l'affaire, ou un autre). Quand les données orbitales s'affichent, choisissez « Actualiser » en bas de l'écran.

Si vous avez scrupuleusement suivi ces instructions tout devrait aller bien. Dans le cas contraire, n'hésitez pas à me contacter.

Note : dans la version actuelle d'ASTRO, les éléments orbitaux du fichier ASTERCOM.DAT ont été mis à jour début octobre 2018. Vous pouvez, en suivant les instructions ci-avant, les actualiser quand vous voulez. Un petit fichier texte joint à ASTRO.ZIP reprend la procédure.



3. Pour imprimer des pages sous W10, comme le port LPT1: (port parallèle) a vécu, il faut procéder ainsi.

Pour les copies d'écran, c'est Windows qui gère... Le logiciel GreenShot est un excellent gratuit, avec tout plein de possibilités. Vous l'utiliserez avec profit (et pas seulement pour ASTRO). En pressant la touche idoine, généralement ImprÉcr, la souris capturée par DOSBox devrait être « rendue » à Windows. Pour revenir ensuite à ASTRO, cliquez n'importe où dans la fenêtre du programme.

Pour les pages dites « avec texte », si vous préférez le programme d'impression natif d'ASTRO, faites comme suit :

Dans les options d'ASTRO, page 2, la dernière ligne propose trois choix d'impression. Prenez le choix « 0 », qui correspond à l'impression dans un fichier (les autres options sont liées au numéro du port parallèle de l'imprimante).

Pour imprimer une page (aide, mots-clés, objets observés, etc.), appuyez sur la lettre « I ». La page sera envoyée dans un fichier nommé d'après l'heure d'enregistrement avec suffixe .TXT et figurant dans le sous-répertoire IMPR d'ASTRO (ASTRO\IMPR).

Ouvrez ce fichier avec Notepad++, déjà mentionné plus avant dans cette page. Hélas, vous constatez avec dépit que le texte a une drôle de bobine...

C'est à cause de l'encodage des caractères... ce fameux encodage qui en a fait voir à plus d'un. Mais, ô bonheur, Notepad++ peut afficher un texte sous l'encodage qui lui convient. Celui d'ASTRO (et des années 90) se nomme OEM 863 : French. Pour lire correctement votre fichier, faites depuis la barre du haut de Notepad++ :

Encodage > Codage de caractères > Langues d'Europe occidentale > OEM 863 : French.

Miracle, votre fichier est parfaitement lisible et prêt à l'impression !

Il est recommandé d'attribuer un raccourci à cet encodage dans Notepad++ de manière à l'appeler rapidement (Paramètres, puis Raccourcis clavier, puis OEM 863 : French [ligne 228]).

Vous pouvez dès lors imprimer la page choisie sans difficulté.